Antoine Arnoult
Spécialisé dans les troubles émotionnels et relationnels vers la création d'une vie pleine de sens
 

Antoine Arnoult, coach et thérapeute à Caen, spécialisé dans les troubles émotionnels et relationnels vers la création d'une vie pleine de sens

Antoine Arnoult - Coaching de vie & Thérapie - Ressources & Réflexions

ÉMOTIONS DIFFICILES

Lâcher-prise / Accueillir nos émotions

Quelle que soit l'émotion présente, la première étape, c'est d'apprendre à la percevoir, l'accueillir et l'accepter. Lâcher-prise, méditer, gérer son stress, ou peu importe comment on le nomme, c'est développer notre capacité à ressentir et observer son émotion, sans jugement et sans resté bloqué dans la sphère mentale.


Pourquoi écouter nos émotions ?

Les émotions sont comme des signaux sur un tableau de bord qui cherche à attirer notre attention vers un enseignement, un besoin ou une valeur importante qui nécessite notre pleine présence et notre écoute.  L'inconfort est là pour capter notre attention et il peut-être aussi le révélateur d'une douleur non vécue.

Une femme adossée contre un arbre, qui ferme les yeux et se repose en pleine nature

Ai-je besoin d’un peu d’aide pour faire face à cette sensation ?

Explorer ses tensions intérieures, c'est généralement déroutant au départ. On ne sait pas forcément comment accueillir sereinement toutes ces émotions qui s'expriment à l'intérieur de nous.

Et c'est justement pour développer cette capacité en sécurité que l'on peut demander l'aide d'un thérapeute. Pour la développer et l'intégrer, il faut simplement en faire l’expérience intérieure plusieurs fois, comme tout autre apprentissage. 

 

Il a été estimé que plus de 50% de la population adulte n’aurait pas encore acquis les outils pour s’apaiser seul, ce qui expliquerait le développement grandissant des problématiques liées au stress et à l’anxiété. Cette situation est souvent due à un contexte de l'enfance, où la disponibilité parentale à accueillir les émotions était réduite ou absente, ne permettant pas à l'enfant que nous étions de développer cette capacité.

Peut-on fuir ses émotions ?

Dans un monde rempli de sollicitations, il y a mille et une manière de s’éviter (travail, Netflix, substances récréatives, nourriture, sorties). C’est un réflexe naturel du cerveau que de chercher plaisir et réconfort. Les fuir par des distractions pourra sûrement les calmer quelques instants, mais elles reviendront plus intensément peu après. Ces émotions ne partiront pas tant qu'elles ne seront pas vraiment entendues.

Quels sont les signaux ?

Mais si l'état général se détériore, c'est que l'inconfort intérieur grandit. Plus de stress, moins de sommeil, plus de confusion… Ce besoin d'accueillir ses émotions peut se manifester de nombreuses manières : 

 

  • L'anxiété, l'angoisse ou le stress peuvent être des signes pour ralentir et accueillir une émotion du passé qui demande à être apaisée, ou des choses importantes à prendre en compte pour le futur. 
     
  • un sentiment de vide ou de déconnexion nous indique un besoin de reconnexion avec ce qui se passe à l’intérieur.
     

  • un sentiment de honte ou de culpabilité qui souhaiterait nous amener à observer et accueillir une part de nous-même que nous avons rejetée ou une difficulté à poser des limites
     

  • un sentiment d'être trop dans le mental qui nous appelle à revenir dans le corps et la sensation. Le besoin est simple et pourtant, il n’est pas rare de nous sentir perdus face à un tel constat... pourquoi ? Notre mental, lorsque agité, est puissant et peut faire barrage, nous empêchant de nous reconnecter à notre ressenti.
     

  • un sentiment de solitude est un appel à se connecter à nos émotions. on tente parfois de la résoudre par des sorties et des rencontres, mais le sentiment ne nous quitte pas vraiment et il a tendance à revenir au galop une fois que l’on se retrouve de nouveau seul. La solitude peut être liée au deuil, d’une personne, d’une relation ou d’une situation (quitter un travail, une maison, une région). C’est comme une renaissance. Le fait d’arriver dans un nouveau monde, sorti de notre ancien cocon, est souvent décapant et douloureux, mais en s’autorisant à ressentir cette douleur, on lui permet de s’apaiser.

Antoine est un coach vraiment bienveillant, dont la principale caractéristique est d'être pleinement présent avec compassion au moment du coaching.

Il maîtrise un haut niveau d'attention et de soin envers les autres. Antoine m'a aidé à travailler sur ma capacité à gérer mon auto-jugement avec différentes approches innovantes. La visualisation, le contact avec l'enfant intérieur et une belle visualisation constructive.

Dans mon cas, cela a changé ma vie puisque maintenant je ne porte plus le lourd fardeau que j'ai porté toute ma vie, je suis capable de me connecter aux gens et à moi-même d'une manière plus aimante et plus saine. Si vous êtes à la recherche d'une belle âme pour vous guider dans vos défis, n'hésitez pas à le contacter.

Pablo Rodriguez

CONVERSATIONS IMPORTANTES / DIFFICILES

Les discussions difficiles sont généralement les plus importantes. 

Que ce soit avec un conjoint, un parent, un enfant, un employeur ou un collègue, l'idée ici est de s'entrainer dans un espace de pratique et d'observation sécurisant, pour préparer en douceur la conversation et dépasser tous les blocages, avant d'avoir cette conversation pour de vrai.

Ce, afin d'être sûr de réussir à affirmer ses émotions, ses besoins ou ses limites de la manière la plus juste et douce qui soit. 

Ce qui nous empêche d'avoir ces conversations, ce n'est pas le manque de courage, mais le manque de clarté sur nos ressentis et la peur de blesser l'autre ou de se sentir mal / incompris à la fin de l'échange. Et ces peurs sont bien souvent justifiées. Il est normal et sain de vouloir limiter les conflits.

Mais en évitant cet échange, nous risquons de cultiver de l'amertume, du jugement, de la frustration ou de la distance, et tout un ensemble de sensations désagréables.

L’objectif de ce travail est de comprendre ces peurs qui nous empêchent d'exprimer nos émotions, besoins et limites les plus importantes à ceux qui nous entourent.

La séance avec Antoine m’a permis de travailler mes peurs mes doutes et mes blocages.

Avant la séance ça n’allait pas du tout, je n’y voyais plus clair dans ma tete, et je n’arrivais pas à trouver une solution pour sortir d’une situation qui me pèse. Grâce au coaching d’Antoine, avec sa voix rassurante et toute son empathie et bienveillance, on a trouvé des solutions ensemble pour m’aider à sortir de cette situation et je me suis sentie délestée d’un énorme poids. Maintenant j’ai tous les outils pour me sentir mieux et aller de l’avant avec sérénité.

Merci Antoine tu es magique ! "

Gabrielle Considere

TRANSITION DIFFICILE

On dit qu’une transition est difficile lorsqu’elle entraîne un afflux important d’émotions et de sensations inconfortables, et notamment de la douleur et des peurs.

Il y a ici une idée de renaissance, laisser partir l’ancien et quitter nos vieilles peaux et aller vers l’inconnu, le nouveau. La première partie de la transition est difficile, tout comme il est difficile de voir dans le noir, au départ.

Ce qui rend notamment cette transition difficile, c'est le décalage entre des besoins qui évoluent et des anciens modes de fonctionnement qui ne correspondent plus et appellent au changement.
 

Il nous faut du temps, de l’apaisement et parfois un peu d’aide et d'écoute pour passer ce cap et orienter notre attention sur les aspects que nous pouvons contrôler.

Avec Antoine, on aborde les choses simplement ; dans mon cas, une émotion gênante dans mon développement personnel et professionnel.

Pendant la session j'ai clairement l'impression de méditer, chose que j'ai du mal à faire seul. Là je suis guidé, accompagné. Quand ça coince, Antoine sait contourner sans forcer pour travailler sur l'émotion en question. Je me sentais plutôt stressé avant la séance, mais bien détendu après. 

Ce que j'aime dans cette pratique qui utilise la méditation pour soigner, c'est qu'on ne travaille pas avec sa tête, mais avec son corps en entier, ce qui m'apparaît bien plus profond et efficace que d'autres pratiques plus psychologiques. En tout cas, cela m'a permis d'identifier un point de blocage, d'apprendre à ne pas m'opposer à lui et à mieux le connaître pour l'apprivoiser. 

Je recommande ce type d'aide à toute personne qui souhaite évoluer en travaillant plus avec le corps et l'énergie qu'avec le mental.

Manuel Berquand

ANXIÉTÉ

Voici trois exercices corporels dans le cas d'un passage émotionnel intense, que vous pouvez essayer, au moins cinq minutes chacun. Voyez ensuite, celui qui vous convient le mieux pour l'instant. Vous pourrez toujours revenir à un autre exercice plus tard.

D'ailleurs, si vous vous sentez d'en sélectionner un et de les pratiquer matin et soir, quand vous y penser, pour vous apaiser, je vous invite vivement à le faire.

 

1) Réconciliation intérieure

Joignez vos deux mains, comme lorsque l'on prie, dans l'idée que ces deux mains représentent deux parties en vous qui sont en conflit, créant ainsi cette anxiété.

En les unissant, vous suggérez à votre corps et votre esprit de trouver une manière de les rassembler. Vous prenez de grandes respirations pour encourager cette réconciliation et voyez ce qu'il se passe, comment votre corps réagit.
 

2) Cohérence cardiaque

Un exercice tout simple de respiration consciente. La respiration a ce pouvoir de calmer le système de défense interne lorsqu'il se met en branle et que notre cerveau cherche désespérément une solution alors que cette solution se trouve dans l'intuition du corps et qu'il nous faut d'abord retrouver le calme pour l'atteindre. Le but ici n'est pas de ramener le calme, sinon nous luttons contre l'anxiété, mais simplement de créer un espace, via la respiration, pour l'accueillir. Exercice de cohérence cardiaque : https://www.youtube.com/watch?v=bM3mWlq4M8E

 

3) Accueillir les sensations physiques

Concentrez-vous sur les sensations dans votre corps, simplement en mettant votre attention sur l'intensité à l'intérieur et utilisez votre respiration comme si celle-ci vous aidait à agrandir l'espace pour aider cette intensité à circuler à l'intérieur de vous. Faites ça aussi longtemps que nécessaire.

Cher Antoine, merci beaucoup pour notre séance d'il y a quelques jours. J'étais confuse, triste et je ne savais pas quoi faire. Ton observation de ma situation était très juste. Ce que tu as vu ne concernait pas seulement mon histoire mais bien plus loin. Cela m'a donné une toute nouvelle dimension sur la façon de voir ma situation. Merci encore de m'avoir relié à cela. De m'avoir réveillé. Je me sens tellement plus légère, colorée, positive et pleine de sens. Un grand poids est tombé de mes épaules et je me sens plus connecté avec tout ce qui m'entoure. Et le plus important, c'est que je me sens plus connectée à moi-même. Merci !!!

Nadine Van Leuwen

Dans un moment de flou, Antoine a su m’apporter la lumière. Une session qui porte encore ses fruits 3 mois après. J’ai fermé les yeux et je me suis laissée guider avec un peu d’appréhension et même de refus de croire. Antoine a su analyser avec finesse mes visualisations pour m’apporter un programme sur mesure pour prendre soin de moi. Il a su me mettre à l’aise et a montré une disponibilité flexible et généreuse. Merci encore. Je recommande fortement.

Nathalie Poletti

APPRÉHENDER SA COLÈRE

La colère est une gène pesante et douloureuse tant qu’on ne sait pas comment la recevoir. Si on croit les pensées qui émanent de son énergie, cela risque de nous faire dire ou faire des choses que l’on regrettera ensuite.

 

L’exercice est donc d’observer ces pensées sans les croire et ensuite de sonder les besoins qui réclament d’être entendus et qui sont généralement à la source de cette colère ou de cette frustration.

 

À deux, au départ, avec un regard extérieur et neutre c’est plus facile.

J’ai consulté Antoine pour parler de difficultés liées à la gestion de mes colères.

Antoine possède une compréhension élevée des sentiments et des émotions humaines. Il aide à expliquer avec empathie et clarté pourquoi vous vous sentez d'une certaine façon et comment faire face aux sources d'énergie négatives. Sa profonde compréhension de la condition humaine peut facilement être convertie en idées rationnelles et réalisables pour soulager les troubles internes et le stress.

Sans aucun doute, je recommanderais à quiconque de parler à Antoine s'il ressent du stress, de la dépression, de la colère, de la tristesse ou une combinaison de ces sentiments. En abordant les sujets avec une combinaison unique de rationalité et de sensibilité, il apporte une voie à suivre pour sortir de n'importe quelle situation dans laquelle vous pouvez vous trouver, quelle que soit la gravité de celle-ci.

Sam Draginich

COMPRENDRE LES BESOINS DE SON ENFANT ADOLESCENT

L'adolescence est certainement une période complexe puisqu'elle est à l'intersection d'un besoin fort d'affirmation et d'autonomie, d'un développement hormonal important et de la pression plus ou moins variable du monde éducatif et parental, vis-à-vis des résultats scolaires.

Les besoins de l'adolescent peuvent souvent être mal compris par le parent, parfois coincé malgré lui dans les conditionnements de sa propre éducation et ses traumas passés.

Cet accompagnement vise à renforcer le lien parent-adolescent et à comprendre les enjeux de l'épanouissement du jeune dans son environnement familial, scolaire et amical.

J’ai d’abord rencontré Antoine dans le cadre d’une séance pour moi, car j’avais besoin de lâcher prise.

Ayant une fille de 13 ans qui éprouvait des difficultés à participer oralement en classe, j’ai à nouveau sollicité Antoine. afin qu’il puisse lui apporter son aide. L’intervention a été très positive, il a réussi à la motiver.

Avec son aide elle a pu se fixer de petits challenges qu’elle a réussi à honorer. En fin d’année scolaire, la participation orale n’est plus un souci pour elle. Un an plus tard, ma fille a eu besoin d’aide pour améliorer les relations avec son papa, qui étaient devenues très nocives et blessantes pour elle. Elle se sentait ignorée et incomprise. Antoine lui a permis d’identifier ses besoins, puis il me les a transmis en m’invitant à les communiquer factuellement au papa, en lui indiquant que sans le respect de ces besoins, il serait compliqué de poursuivre la relation.

Aujourd’hui c’est un véritable bonheur. Pour la première fois depuis si longtemps, ils ont décidé de passer une journée seulement tous les deux. C’est le jour et la nuit. Finalement, Antoine la également aidée pour gagner en autonomie et en créativité, car ma fille dessine et écrit beaucoup. Je la sens depuis plus épanouie à ce niveau-là aussi.

Avis Anonyme

EXPRIMER SES BESOINS ET/OU SES LIMITES

Savoir exprimer ses besoins ou ses limites est, je crois, l’un des savoir-faire les moins évidents et l’un des plus riches.

Il nous apprend à respecter pleinement soi et chacun, pour ce que l’on est et ce que l’on ressent.

C’est le chemin vers la possibilité de s’accepter inconditionnellement et de choisir une communauté qui est en accord avec nos besoins et nos limites profondes. C’est aussi sortir du mode de victimisation et le retour vers l’affirmation et la responsabilisation.

J'ai apprécié l'accueil d'Antoine. Il a su me mettre en confiance et en sécurité très rapidement afin que je me relâche vraiment.

La séance a été une découverte puis un profond apaisement. Envie de lâcher prise, de prendre soin de soi, d'apaiser des émotions : je recommande cette pratique. Je me suis sentie après plus connectée à moi, plus paisible, ressourcer, en meilleur forme !

J'apprécie aussi la clarté qu'Antoine apporte dans les échanges afin de mieux clarifier mes besoins ou émotions.

Céline Croizé

BURN-OUT / BORE-OUT

Les burn-out et bore-out sont le plus souvent liés à une difficulté à entendre ou exprimer ses besoins, ses limites ou ses valeurs. Nous nous épuisons parce que certaines choses dans notre activité ne sont pas alignées.

 

Nous persistons jusqu'à l'anxiété ou l'épuisement, pour tout plein de raisons :

  • par peur du regard des autres,
  • parce que nous avons du mal à cerner ce qui nous dérange
  • ou nous ne savons pas comment l'exprimer sans se sentir en risque,
  • ou simplement parce que nous sommes, peut-être à tort, convaincus qu'il n'y a pas d'autre possibilité.

Un accompagnement permettra de mettre au clair ces aspects et d'explorer les stratégies possibles à mettre en place avant d'atteindre un état psychique ou physique trop alarmant.

Après une période d’hyperactivité, je pressentais qu’il était temps pour moi d’être accompagnée pour faire ce retour sur moi-même que je redoutais tant. Je suis tombée par hasard sur Antoine et ai pris rendez-vous sans y croire une seule seconde.

Je n’étais pas rassurée et me disais que si ça ne me faisait pas de bien, au pire ça ne me ferait pas de mal. Je n’ai pas dû être une patiente disciplinée. Le fait pour moi de fermer les yeux alors qu’on épiait mes émotions était déjà en soi une aventure. J’ai eu plusieurs fois envie de les ouvrir, je me suis laissée déconcentrer à de nombreuses reprises. Je n’étais pas dedans au départ, mais petit à petit, tout s’est éclairé.

Je vous parlerai simplement des conséquences de cette rencontre : j’étais constamment dans la maîtrise, perfectionniste à outrance, toujours dans l’anticipation, angoissée par la perte de mes proches, bavarde. En quatre jours après ma séance, j’ai acquis la certitude que je n’avais plus besoin de personne dans ma vie, que je serai forte quoi qu’il arrive, que je n’ai plus besoin de quoi que ce soit de matériel.

J’ai réussi à me recueillir pour la première fois sur la tombe de mon grand-père décédé 20 ans plus tôt. J’ai retrouvé sans m’y attendre l’insouciance que je pensais disparue en même temps que mon enfance. J’ai réappris à aimer les temps morts et les silences. Je sais que j’ai en moi les ressources qui me permettront de rebondir et j’ai acquis finalement une certaine lucidité sur ce qui n’allait pas auparavant. L’hyperactivité m’évitait de me retrouver seule face à moi-même. Tout cela paraît violent mais l’accompagnement d’Antoine est le plus doux qui soit. Les évidences apparaissent délicatement.

Valérie Beausoleil

UN SENTIMENT DE SOLITUDE

Dans tous les cas, la solitude est un appel à se connecter à nos émotions.

On tente parfois de la résoudre par des sorties et des rencontres, mais le sentiment ne nous quitte pas vraiment et il a tendance à revenir au galop une fois que l’on se retrouve de nouveau seul.

La solitude peut être liée au deuil, d’une personne, d’une relation ou d’une situation (quitter un travail, une maison, une région). C’est comme une renaissance.

Le fait d’arriver dans un nouveau monde, sorti de notre ancien cocon, est souvent décapant et douloureux, mais en s’autorisant à ressentir cette douleur, on lui permet de s’apaiser.

Je ressentais le besoin de me ressourcer, me reconnecter et me recentrer tout aussi bien par rapport à mes projets, qu'à moi-même.

En tant que thérapeute, j’étais aussi curieux de voir son approche avec les différents outils qu’il propose.

Dans les deux cas, j'ai été très agréablement surpris, son approche et sa bienveillance m’ont permis de retrouver des ressources. Antoine a parfaitement réussi à être à l’écoute de mes besoins, il a su suivre et guider à la fois.

Son approche qui mélange méditation, hypnose et autres outils thérapeutiques est, je trouve, efficace et ouverte d’esprit. Je pense aussi que cela peut correspondre à toute personne ayant besoin de se recentrer sur elle-même ou tout simplement de prendre un peu de temps pour soi. J’ai aussi repris avec certains de mes patients sa méthode, car elle apporte un plus.

Depuis notre séance, j’ai pu reprendre un peu plus de temps pour moi et dans les jours à venir, je vais reprendre ce que nous avons fait lors de notre séance pour pouvoir bénéficier une nouvelle fois de ce que cela m’a apporté de positif.

Thibaut Denarnaud

BESOIN D’EXPLORATION SPIRITUELLE

À un certain passage de notre existence, quoique pour certains cette sensibilité semble apparaître au plus jeune âge, nous pouvons développer une acuïté particulière aux synchronicités et aux signes. 

Du fait de leur répétition et des manières dont ces évènements se manifestent, il ne nous est plus possible de les réduire à de simples coïncidence. La vie peut même parfois ressembler plus à un rêve éveillé qu’à une expérience physique. C’est un passage aussi palpitant que troublant. Et il peut être parfois difficile de partager ça avec son entourage.

Ces conversations, on le sent, peuvent déranger parce qu’elles touchent à un monde plus subtil et on ne sait ni quelle importance leur donner, ni comment les appréhender. Cela peut se manifester par des rencontres surprenantes, des hasards répétées ou des itérations de chiffres par exemple, qui reviennent sur vos écrans.

Alors comment les accueillir dans notre quotidien d’une manière légère, simple et fluide ?

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.